Quelles alternatives au diesel ?

Découvrir • Pulse #2 • 2 min
Par Libby Wilson
pour approfondir

California Driving

3 min

Après des années fastes, le diesel se retrouve aujourd’hui au cœur des enjeux d’environnement et de santé publique. Responsable d’émissions de CO2, ce carburant participe activement au réchauffement climatique. Il pollue à l’échelle locale, relâchant oxydes d’azote et particules fines, tous deux nocifs. Son utilisation entretient notre dépendance à l’énergie fossile. Enfin, il induit une pollution plus insidieuse : la pollution sonore. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le bruit de la circulation peut être à l’origine de maladies nerveuses graves. C’est pourquoi il est essentiel de limiter l’utilisation des carburants fossiles et en particulier du diesel. Ce défi est soutenu par l’évolution continue des normes environnementales, imposant des plafonds d’émissions à travers le monde (Euro VI en Europe, par exemple).

Parmi les solutions existantes, la plus évidente est l’utilisation de carburant alternatif. Le HVO (Hydrotreated Vegetables Oils, hydrocarbure fabriqué par hydrogénation d’huiles végétales) se substitue directement au diesel. Le gaz naturel, une fois compressé, peut également servir de carburant (GNC). Le recours à une motorisation hybride (couple moteurs thermique et électrique) diminue drastiquement la consommation de carburant et donc l’émission de polluants.

pour approfondir

La puissance de l’électromobilité

6 min

Cependant, la solution la plus radicale est celle d’une mobilité 100 % électrique, rendue possible grâce à des batteries embarquées. Se développent aussi des bus disposant de piles à combustible (PAC) à hydrogène générant l’électricité alimentant le moteur électrique du véhicule.

Comme le rappelle Jean-Marc Ducros, Directeur des Énergies alternatives de Keolis : « Il n’y a pas une solution idéale, mais des solutions au cas par cas, qui tiennent compte des contraintes d’exploitation et exigences budgétaires de chaque réseau (topographie, climat, fréquentation…). Cette transition énergétique ne peut se faire sans d’importantes ruptures technologiques et il existe une multitude de solutions techniques disponibles dès à présent sur le marché pour sortir du “tout diesel”.

{"autoplay":"true","autoplay_speed":3000,"speed":300,"arrows":"true","dots":"true"}

 

À LIRE AUSSI

Dématérialisation des titres de transport : quatre façons d’innover

L’acte d’achat d’un titre de transport, au guichet ou au distributeur, est vécu comme une contrainte et une perte de temps par les voyageurs. Plusieurs solutions de dématérialisation offrent de réelles alternatives à la fois plus simples, souples et efficaces. Revue de détail de leurs points forts et de leurs limites.

Pulse #1 3 min

Keoscopie International : un éclairage mondial sur la mobilité des citadins

De Montréal à Brisbane, de Paris à Doha, de Londres à Pékin… partout sur la planète, les citadins ont recours aux transports collectifs, selon des modalités bien particulières.
La voiture individuelle est plus ou moins présente dans le paysage, tout comme les nouvelles mobilités (auto-partage, vélo électrique, trottinette en libre-service…). Le taux d’équipement en smartphones varie aussi. Les habitudes de vie et de travail, elles non plus, ne sont pas les mêmes. C’est en analysant toutes ces caractéristiques que l’étude Keoscopie International, réalisée par l’Observatoire Keoscopie, dresse un tableau souvent étonnant de la mobilité dans le monde.

Pulse #4 6 min