5G : la révolution des usages ?

Découvrir • Pulse #6 • 3 min
Par Julien Thèves

Téléchargement plus rapide, temps de latence réduit, essor de l’internet des objets : la cinquième génération de réseaux mobiles pourrait bien bouleverser nos déplacements du quotidien. Tour d’horizon des nouveaux usages possibles, alors que l’attribution des fréquences a commencé dans une cinquantaine de pays.

Une gestion de crise efficace

La vidéoprotection à bord ou à l’aide de drones renforce la sécurité. En cas de crise majeure, des agents de sécurité à distance s’équipent d’un casque HD grâce auquel ils visualisent à 360° la situation sur place, ce qui autorise une meilleure coopération des différentes parties prenantes (opérateur de réseau, métropole, police, pompiers, services de santé, etc.). Chacun appréhende la situation au plus juste et communique comme s’il était sur le terrain de la crise.

La transformation de l’expérience client

La 5G renforce la connectivité à bord et stimule l’infotainment. En station ou lors de son trajet, un voyageur pourra ainsi télécharger sur son smartphone toute une saison de sa série préférée, en quelques secondes ! La 5G ouvre aussi la voie au guichet virtuel, grâce auquel les conseillers mobilité guident les passagers sur le réseau. L’accompagnement des personnes à mobilité réduite progresse, grâce à des dispositifs de géolocalisation et de guidage améliorés. Le paiement et le contrôle des titres de transport ainsi que l’accès au réseau sont largement accélérés et fluidifiés, via la très grande réactivité des télécommunications.

Des véhicules autonomes et intelligents

Grâce à la technologie V2X (“vehicle to everything”), voitures, bus, trams et trains autonomes communiquent entre eux, mais aussi avec les infrastructures (feux de circulation, parkings)… et même avec les piétons ! Le temps de latence très faible de la 5G réduit le risque d’accidents. Les ambulances connectées font leur apparition et améliorent la prise en charge du patient : les urgences échangent avec le véhicule et préparent l’intervention grâce au bilan de santé transmis en temps réel.

L’excellence de la maintenance

Un opérateur de maintenance et un expert métier peuvent échanger en vidéo 3D avec un système d’annotations persistantes sur les verres de leurs lunettes connectées. Les engins de chantier téléguidés font leur apparition sur les voies ferrées et la cobotique (collaboration homme-robot) se développe. Le temps industriel s’accélère : en cas d’avarie, les véhicules transmettent leurs données en temps réel et sont pris en charge dès leur arrivée en atelier.


Témoignage

Sébastien Kaiser

Directeur Connectivité & Réseaux de SNCF

“Smart city, énergie, santé, industrie 4.0, grande distribution, etc. : tous ces domaines sont connexes à celui de la mobilité et bénéficient des avancées de la 5G. Celle-ci est connue pour sa puissance : vitesse de téléchargement, délai de réaction aux demandes des utilisateurs, gestion en temps réel d’un grand nombre d’objets connectés… Contrairement aux idées reçues, elle intègre aussi des préoccupations environnementales, dès sa conception. Le rendement énergétique de la 5G est donc meilleur que celui de la génération précédente (jusqu’à 20 fois plus) et ses antennes dirigent leur signal de manière plus précise que les antennes 4G, diminuant ainsi le rayonnement électromagnétique. Ensuite, la 5G soigne la fracture numérique territoriale : elle pourra compenser l’absence de fibre optique dans certaines communes rurales. Enfin, cette nouvelle norme est flexible et modulable : le réseau sera découpé en plusieurs réseaux virtuels, ou tranches de réseau (‘network slices’). Au sein d’un même espace – une gare, par exemple – une tranche pourra être dédiée au personnel et une autre aux robots communicants. D’ici à 2023, les opérateurs télécoms et les industriels doivent coopérer pour déployer au mieux les services attendus : à eux de trouver la meilleure équation économique pour autoriser toutes ces améliorations sans augmenter la facture pour l’utilisateur !”

À LIRE AUSSI

« À Lyon, nous accélérons l’innovation sous toutes ses formes. »

À la tête du deuxième plus important réseau de transport de France, le SYTRAL dispose d’un ADN bien particulier. Nous couvrons tout le département du Rhône, c’est- à-dire une métropole urbaine dynamique, Lyon, mais également de vastes territoires périurbains, qui ont des enjeux tout aussi importants en matière de mobilité.

Pulse #4 7 min

En route pour le futur

Lars Backström est investi d’une mission. Et son enthousiasme est évident quand il évoque pour Pulse les objectifs ambitieux définis pour Västtrafik, l’autorité organisatrice de transport qu’il dirige au sein du comté de Västra Götaland, au sud-ouest de la Suède.

Pulse #1 7 min